Le jeu coopératif

Sur ce site, nous avons pu évoquer les jeux en one to one, projectifs. Dans cet article nous allons faire le point sur les jeux coopératifs.

De prime abord, le tout-venant pourrait penser que les jeux en coopération seraient plus difficiles ou beaucoup plus simples voire moins stimulants intellectuellement. Il n’en est rien, le jeu en coop a de nombreux avantages par rapport aux one to one. Ce type de jeu permet souvent de mettre à distance les esprits compétitif et l’aspect « mauvais perdant ». Nous gagnons ensemble et nous perdons ensemble dans les jeux en coop. Ne vous méprenez pas : il peut tout à fait être frustrant de perdre face au jeu ! Pour autant, ces jeux nous invitent à mettre nos égos de côté afin de créer des stratégies avec les autres joueurs, de laisser place à la créativité de chacun pour arriver au bout de la mission.

Tout jeu invite à apprendre à perdre sans colère ou frustration excessive et gagner avec humilité mais je trouve que le jeu en coopération permet encore plus cette dimension car nous sommes « tous dans le même bateau ».

 

En psychothérapie, j’utilise ce style de média pour accompagner l’affirmation de soi. Rares sont les patients qui connaissent les jeux avec lesquels je joue, cela met souvent en place une relation de sachant/non-sachant où je devrais guider l’autre pour établir la meilleure stratégie. Bien entendu, je guide dans la compréhension des règles mais pas l’établissement des stratégies, j’accompagne l’autre à prendre la parole, à faire valoir son point de vue et à légitimer sa pensée. Le jeu en coopération permet de se confronter à ses difficultés de confiance en soi et d’estime de soi et d’avoir un interlocuteur pour être accompagner à (re)construire cela.

 

Et ce sont de très bons moments partagés ! Aussi bien en psychothérapie qu’en famille/entre amis.